Pourquoi faire un bilan de réorientation ?

Nous pouvons penser à une réorientation scolaire, que l’on soit scolarisé dans l’enseignement secondaire et plus souvent dans l’enseignement supérieur :

  • Lorsque le choix d’orientation initial a été effectué par défaut : la personne n’a pu obtenir la satisfaction de ses premiers vœux.
  • Le choix initial a été « non éclairé » : le jeune n’avait pas suffisamment fait d’investigations sur sa personnalité, ses intérêts, les activités professionnelles… avant de choisir ses études.
  • Le premier choix a été pensé à court terme sans réelle projection dans l’avenir.
  • Le choix initial a été fait par facilité en choisissant une voie trop large qui ne correspondait pas aux réelles envies.
  • La voie d’orientation a été imposée par la famille, les enseignants, l’équipe de l’établissement scolaire, les amis… Elle a été pensée à un moment de la vie où le jeune est en pleine évolution et les études choisies ne correspondent plus maintenant à ses aspirations.
  • Les choix d’orientation ont pu également se faire par tâtonnement : la personne essaie différentes formations successivement sans parvenir à trouver celle qui lui corresponde réellement…

Dans ces différentes situations, le bilan de réorientation permet de remettre en perspective toutes les données personnelles et scolaires pour aboutir à un choix plus cohérent et satisfaisant pour la personne souvent en désarroi dans cette situation de réorientation.